Two weeks in Scotland

Que dire des 2 semaines passées dans ce magnifique pays ? “Overwhelmed by so much beauty”, voilà la phrase que je m’entends prononcer au retour de l’île de Mull, et qui résume bien mon état d’esprit pendant ces deux semaines. Grandiose, romantique, accessible, paisible, surprenant, gai et mélancolique à la fois… je vais essayer de vous faire partager mes coups de coeur lors de ce voyage de 2 semaines dans les Highlands !

Après 2 semaines de préparation, en ayant consulté pas mal de blogs, de forums et le site Visit Scotland, je suis partie sur cette boucle, le tout effectué en transports en commun (train et car).

Map Ecosse km

Sac à dos de 40L et 7 kg, j’ai voyagé super léger (il a fallu se discipliner !!).

J’ai donc pu visiter :

  • Edimbourg (une journée)
  • Loch Lomond (2 jours)
  • Oban (1/2 journée)
  • Ile de Mull (2 jours)
  • Glencoe (2 jours)
  • Ile de Skye (3 jours)
  • Inverness (un jour)

Le programme était ambitieux mais si c’était à refaire, je ne changerai rien… ou presque ! Idéalement, la voiture permet de voir plus de choses mais la contrainte du transport en commun rend le défi plus grand (et vu le prix de la location, je n’avais pas trop le choix 😉 )

Le facteur météo est important… Je n’ai pratiquement pas eu de pluie la 1ère semaine (été exceptionnel apparemment), c’était beaucoup plus mitigé la 2ème (un jour sur 2 de pluie, cela ressemblait plus à un été écossais classique) et tout de suite, ça change la donne, car la pluie non stop et le brouillard, ça limite les possibilités de randonnées et de visites !!

Jour 1 : Edimbourg

Alors les villes ce n’est pas trop mon truc, donc en planifiant une journée à Edimbourg, c’était plus par “devoir” que par envie. Mais ce fut tout de même une très belle surprise. C’est une ville très verte, très aérée, avec un centre historique très intéressant.

C’était la peine période des festivals, et je ne m’attendais pas à un tel monde.

Ne sachant pas trop quoi faire, j’ai réservé un tour de 2h de la vieille ville via Airbnb, et c’était juste parfait. Helen, la guide, était géniale, elle nous a expliqué comment la ville était construite (en plusieurs niveaux sur des ponts), nous avons découvert des lieux insolites avec des anecdotes très intéressantes.

J’ai bien entendu visité le chateau avec un audioguide vraiment très bien fait mais le monde……. !!!!!!!

Et j’ai terminé la journée avec une petite randonnée sur la colline Holyrood Park avec une très belle vue du soleil couchant sur Edimbourg.

 

Jours 2 et 3 : Loch Lomond

Les affaires sérieuses commencent !! Direction Loch Lomond et Arrochar, petit village au bord du Loch Long. Je regarde sur mon iPhone le temps qu’il fait à Arrochar…

Météo Arrochar

Même pas peur !! Et à force, j’apprendrai à décrypter : “nuageux” ou en-dessous de 40% de pluie signifie qu’il fait beau en fait !!!

Edimbourg-Arrochar

Parcours en train magnifique, sauf que j’étais assise à droite et tout le spectacle était à gauche… et le wagon était plein !

L’objectif de ces 2 jours était l’ascension du Cobbler (ou Ben Arthur), une petite montagne qui surplombe le Loch Long.

Arrivée en début d’après midi, je fais une petite balade bien agréable entre Tarbet et Arrochar. Je ne croise personne, ça change d’Edimbourg et ça me plaît !!

Magnifique Airbnb à Arrochar : je ‘attendais à dormir chez l’habitant mais il s’agissait en fait d’un très beau B&B.

2ème jour à Loch Lomond, c’est la journée de la randonnée de 4 à 6 heures pour gravir le Cobbler (920m de dénivelé d’après walking highlands).

Je me prépare avec un bon petit déjeuner écossais (le 1er d’une longue série hihihihi), qui se compose de “black pudding” (boudin noir), bacon, oeuf au plat, saucisse carrée, baked beans (tomates dans d’autres formules) et un scone plat et salé.

Le temps est très mitigé, ils annoncent de la pluie jusqu’à 15h mais je me motive et pars tranquillement vers le point de départ de la randonnée, bien équipée pour la pluie (et je pensais le froid aussi…).

Je commence l’ascension en t-shirt, ça monte pas trop fort dans la forêt et puis on sort de la forêt avec une très belle vue sur le Cobbler qui semble à peu près dégagé. Cascades et ruisseaux accompagnent la marche très agréable.

Et puis à l’arrivée ça se gâte un peu… il commence à pleuvoir et le brouillard fait son apparition…

fullsizeoutput_1a3

Arrivée tout en haut, il y a un vent de malade, la pluie tombe par intermittence, j’ai froid aux mains, je pense qu’il ne fait pas plus de 6°C !!

fullsizeoutput_1ba

Mais quel spectacle !! Le vent chasse les nuages et laisse découvrir les lochs en contre bas.

fullsizeoutput_1a4

Je reste au moins une heure en haut à admirer le spectacle (et espérer une accalmie qui ne viendra jamais…)

Finalement, je redescends, et je retrouve un temps magnifique à Arrochar. 5h de randonnée en étant restée une heure au sommet, on est plus sur 4h que 6h !!

J’admire une dernière fois le Cobbler au couché de soleil.

fullsizeoutput_1aa

Jour 4 : Oban

Petite croisière sur le Loch Lomond le matin avant de partir pour Oban.

fullsizeoutput_1ab

1h46 de train, magnifiques vues, à droite et à gauche donc pas de frustration cette fois !!

Arrochar to Oban

Arrivée à Oban sous le soleil ! La ville est mignonne, pas grand chose à faire cependant… une demi journée est largement suffisant pour la visiter.fullsizeoutput_1ac

En envoyant la photo de la McCaig’s tower à mon père il a déniché une photo de lui prise dans ce monument, 50 ans avant. Il fallait absolument que je reproduise la même scène !!

Très belle vue depuis cette tour sur les îles voisines et la majestueuse Mull dont on aperçoit les montagnes à l’horizon.

fullsizeoutput_1c0.jpeg

Jours 5, 6 et 7 : île de Mull

Mon coup de coeur du séjour ! L’île de Mull. J’attendais avec impatience mais aussi un peu de fébrilité ce moment… car j’avais choisi un magnifique Airbnb de l’autre côté de l’île, là où les bus ne circulent pas et loué un vélo électrique pour m’y rendre. Le défi en lui-même était immense quand on sait à quel point je suis nulle à vélo (et oui, je n’avance pas). Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et donc je m’étais préparée au pire : faire du vélo sous la pluie battante !

Ferry depuis Oban pour Mull puis le bus pour atteindre la capitale, Tobermory.

Oban to Tobermory.jpeg

Arrivée sur Mull et le Duart Castle au loin.

fullsizeoutput_1c1

Tobermory, mignon petit village où il n’y a pas grand chose à faire !

IMG_0611

Eh bien on peut dire que j’ai eu beaucoup de chance car la 1ère journée sur l’île fut magnifique et j’ai vécu le “highlight” de mon séjour en me rendant de Tobermory (capitale de l’île) à Ballygown, 2h de vélo (avec nombreux arrêts photo) avec des côtes comme je n’en aurais jamais imaginées (heureusement quelque part !!) et un plaisir fou (accompagnées de douleurs aux cuisses comme je n’en avais jamais eues… car je tiens à le souligner : le vélo électrique n’est pas une mobylette, ça donne un peu d’impulsion mais si on ne pédale pas, on n’avance pas !! Heureusement que ma copine Raph m’avait prévenue 🙂 )

Tobermory to Ballygown

L’arrivée au B&B Lip Na Cloiche fut grandiose ! Un endroit sublime face à la mer, un petit thé et des gâteaux m’attendaient dans le jardin, quel réconfort après tant d’effort !!

Le 2ème jour, sur les conseils de ma logeuse Lucy, j’ai visité le nord de l’île.

Tout d’abord une balade de 2h30 autour de la péninsule de Treshnish. Magnifique promenade au bord de la mer, puis dans les terres au milieu de la bruyère et des ruines de bergeries.

Visite ensuite de Calgary, petit village avec une magnifique plage de sable blanc.

Puis encore une autre plage de sable blanc (bien cachée) tout au nord à Lagamull en passant par une “standing stone” :

3ème jour : la pluie a enfin fait son apparition ! J’avoue que je ne l’attendais pas avec impatience et puis on s’habitue à avoir beau temps… J’ai quand même réussi à faire une randonnée de 3h environ vers le sud de l’île de Ulva. Très beaux paysages malgré la pluie, ça aurait été encore mieux sous le soleil !!

Avez vous déjà vu des scones aussi appétissants ?

IMG_0861

Et puis retour à Tobermory à vélo via la “grande” route et sous la pluie battante, ce à quoi je m’étais tellement préparée !

Ulva to Tobermory.jpeg

Jours 8 et 9 : Glencoe

1h20 de bus de Oban à Glencoe, easy!!

Oban to Glencoe.jpeg

Voilà le lieu le plus spectaculaire d’Ecosse selon les guides. On y a tourné des scènes de Skyfall mais aussi de Harry Potter (je n’en ai pas vu un seul… oups).

1er jour : pluie et nuages ! J’hésite sur la randonnée à effectuer, je crois apercevoir un rayon de soleil du côté du village de Glencoe et pars pour l’ascension du Pap of Glencoe. ERREUR !! Le rayon de soleil n’était qu’une illusion… je pars dans une randonnée dans les nuages et sous la pluie, ultra pénible… et comme je suis plutôt têtue, je n’abandonne pas contrairement à la plupart des autres malheureux marcheurs et monte presque jusqu’au sommet. Finalement, à force de manquer de me perdre à cause de la brume et un peu stressée par le silence, je décide de faire demi tour, déçue et en colère d’avoir fait un si mauvais choix.

Ce que j’ai vu :

Ce que j’aurai du voir d’après Google Images !!!!

Pap of Glencoe

Je ne pouvais pas rater mon 2ème jour : après avoir effectué la randonnée “Devil’s Staircase” le matin sous la pluie (et fait la connaissance de quelques midges !!!), j’ai décidé de trouver coûte que coûte le moyen de me rendre à pied à la fameuse Lost Valley et de voir les “Three sisters” (très compliqué sans voiture !). En prenant une petite route jusqu’au Loch Achtriochtan, j’a pu continuer sur un chemin qui menait tout droit à la Lost Valley. Magnifique parcours qui a totalement racheté la randonnée de la veille !

A l’approche du Loch Achtriochtan, les nuages sont encore présents mais on voit de la lumière vers la vallée : prometteur !

Le chemin continue et le paysage est de plus en plus prometteur !

fullsizeoutput_1d8

Puis c’est le choc : les three sisters (on en voit que 2, désolée) “in your face” :

fullsizeoutput_1cb

fullsizeoutput_18e

Je les ai prises sous toutes les coutures :

Arrivée trop tard pour faire la randonnée de la Lost Valley, je suis un peu dégoutée mais le spectacle est tellement beau que je m’en remets 😉

Sur le chemin du retour, la luminosité est totalement différente et on a l’impression que les photos sont prises à une autre saison.

Après tant de beauté, le séjour pourrait s’arrêter là, mais il me restait la merveilleuse île de Skye à découvrir…

Jours 10, 11, 12 et 13 : île de Skye

Plus de 4h de bus de Glencoe à Portree, la capitale de l’île de Skye, le plus long trajet du séjour !

Glencoe to Skye

J’avoue que j’ai programmé Skye parce que tous les guides et forums en parlent mais j’avais un petit pressentiment que cette île ne serait pas vraiment pour moi. Et cela s’est plutôt avéré… était-ce à cause du temps trèèèèès mitigé (1,5 jours de pluie et 1,5 jours potables) ? Du nombre de touristes ? Des lieux difficiles d’accès pour les “sans voiture” ?

Bref, j’exagère un peu, ça a été tout de même un grand moment du voyage. Je suis passée un peu par tous les états… le découragement face à la pluie qui ne cessait pas, le cafard quand j’ai vu la taille de ma chambre dans le Airbnb, le désespoir quand mes chaussures de randonnée ont pris l’eau, l’émerveillement quand un rayon de soleil a bien voulu faire son apparition, la gratitude face à la gentillesse de mon hôte, la satisfaction d’avoir “tenu” et vu parmi les plus beaux paysages d’Ecosse.

Je passe le 1er jour et l’épisode de la noyade de mes chaussures pour aller au 2ème jour et la découverte des plus beaux trésors de l’île. Mais j’ai triché…. toutes les photos qui suivent n’ont pas été gagnées à la sueur de mon front mais grâce à un tour en mini bus d’une journée. Mais je n’avais pas le choix !!

Je ne montrerai pas l’envers du décor avec les parkings remplis de voitures et de cars 😉

La journée commence avec cette magnifique vue sur l’île de Raasay.

fullsizeoutput_1dd

Puis continue avec le kilt rock : une falaise en forme de kilt :

Nous avons ensuite admiré le Quiraing : magnifique !

Un lieu très insolite : Fairy Glen

Un très beau moment sans les touristes cette fois-ci : Dun Breag Broch. Les ruines d’un habitat très ancien typique des highlands (broch signifie tour).

Les Fairy Pools : alors là je ne comprends pas l’engouement pour ce lieu sur Internet. C’est soit disant THE lieu à visiter sur Skye, je n’ai pas été particulièrement ébahie (par rapport à tous les autres paysages de l’île), peut-être encore une fois à cause du temps ?

Et enfin nous avons tenté d’admirer les Cuillins (chaîne de montagnes parmi les plus impressionnantes du Royaume Uni) à Sligachan mais il a commencé à pleuvoir. Je n’ai pas eu plus de succès le lendemain matin en tentant une randonnée avortée au bout de 20 minutes sous la pluie et dans la boue !

Petite réflexion mode & sociologie : la marque Quechua est très bien représentée et contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle n’est pas réservée aux Français !!

3ème jour : matinée sous la pluie et après midi au château de Dunvegan avec un magnifique jardin, et notamment une parcelle avec des centaines d’herbes aromatiques, le clou de la visite !

J’étais contente le soir de trouver un feu de cheminée dans mon Airbnb : so cosy!!

fullsizeoutput_1fa

4ème et dernier jour sur Skye. Mon bus pour Inverness est à 13h30 mais je garde un mince espoir de pouvoir admirer le “Old Man of Storr”, un immense rocher de 50m de haut (soit plus de 15 étages !) qui est l’emblème de l’île mais qui n’est pas visible sous la pluie et le brouillard. Eh bien ce fut mon jour de chance !! Randonnée de 1h15 environ aller-retour (si on monte tout en haut), avant les grandes foules et une vue incroyable sur les rochers et la mer.

Jours 13 et 14 : Inverness

J’étais contente et quelque part soulagée de quitter Skye, la pluie et la foule. Une autre aventure m’attendait à Inverness avec un voyage magnifique en bus, notamment au bord du fameux Loch Ness.

Skye to Inverness

fullsizeoutput_200
Vue sur le Loch Ness

Si vous êtes arrivés jusque là, c’est que vous êtes dignes de confiance et je peux enfin faire cet aveu : si je suis tant attirée par l’Ecosse, c’est grâce à la série Outlander et le beau Jamie Fraser !! Et donc Inverness et notamment le champ de bataille de Culloden représentaient une étape cruciale de mon séjour.

Enorme coup de coeur pour Inverness ! Bon OK, le soleil y est pour beaucoup. Mais j’ai trouvé cette ville splendide, au bord de la rivière Ness.

Et puis alors le B&B absolument dingue dans cette grande bâtisse. J’ai réussi à ma perdre entre ma chambre et la salle de bain en cherchant un sèche-cheveux que j’étais persuadée d’avoir aperçu avant d’aller prendre ma douche… MYSTERE !

2ème jour à Inverness et c’est un grand moment du séjour et de mon addiction à la série Outlander : la visite du champ de bataille de Culloden. Le musée est très intéressant, cela m’a permis de valider le scénario de la série !! Et puis le plus touchant : la visite du champ de bataille, très émouvant et très bien fait avec la reconstitution des positionnements des 2 troupes ennemies. Et quand je vois les photographes autour de la stèle du clan Fraser, je m’aperçois avec soulagement que je ne suis pas la seule fane de la série 😉

Jours 14 et 15 : retour à Edimbourg

Je repars en fin d’après midi pour Edimbourg en train, en traversant notamment le parc naturel des Cairngorms, absolument magnifique (à retenir pour un prochain voyage !).

Inverness to Edinburgh

Je passe la nuit dans un Airbnb à Portobello, au bord de la mer, délicieux endroit pour flâner toute une matinée avant de prendre mon vol pour Paris, la tête encore dans les étoiles !

 

Alors voilà, cela devait arriver un jour, mon plus beau voyage so far, dans les états de Washington et Oregon, a été détrôné ce mois d’août par……….. l’Ecosse !

 

One thought on “Two weeks in Scotland

Add yours

  1. Je n’en reviens pas que tu connaisses Jamie Fraser ! Moi je le connais aussi😉. Tes photos sont magnifiques. Cela me rappelle notre voyage en Irlande. On ira un de ces 4 c’est certain.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: